Régions Bondoufle

Le climaticien Fareneït s’offre un électricien

Un spécialiste du génie climatique et thermique qui rachète un électricien, ce n’est pas courant. Cet été, le groupe Fareneït a pourtant acquis la société PSEG – courants faibles et forts – basée à Bondoufle (Essonne). A partir de son cœur de métier, le groupe – actif dans la rénovation et la maintenance dans le tertiaire – achève ainsi sa diversification et constitue une offre globale.

« Nous couvrons tous les lots techniques »

« Le Grenelle de l’environnement a profondément modifié les mentalités, induisant un raisonnement non plus équipement par équipement mais à l’échelle du bâtiment et de son système énergétique », explique Patrick Aimon, le P-DG de Fareneït. Ce groupe indépendant, créé en 2000, toujours détenu par ses dirigeants, est basé à Sartrouville (Yvelines). Onze ans et 17 entreprises rachetées plus tard, le groupe Tipie – plus connu sous le nom de sa marque commerciale Fareneït – réalise 15 millions d’euros de chiffre d’affaires par an au travers de six filiales, pour l’essentiel en Ile-de-France, et emploie 112 personnes. « Après ce rachat et celui de la société de plomberie Cordonnier, en mai 2010, nous couvrons tous les lots techniques », ajoute le P-DG de Fareneït.
« Manque la partie isolation mais nous aurons probablement recours à des partenariats, car c’est un peu loin de notre métier », selon Patrick Aimon. Avec en ligne de mire le marché des contrats de performance énergétique. Ses clients sont en effet de plus en plus nombreux à vouloir un interlocuteur unique capable de garantir un résultat.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X