Edito

Le chiffrement des nombres

Par Fabien Renou

Quelle mouche a donc piqué les juges de la Cour des comptes ce 4 avril ? Une fois n’est pas coutume, l’honorable institution a ce jour-là délivré un satisfecit à l’Agence nationale de l’habitat (Anah), vantant même les « résultats encourageants » du programme Habiter Mieux. Cette bienveillance exceptionnelle ne pouvait pas durer. Les juges de la rue Cambon sont rapidement revenus à leur exercice favori : démonter pièce par pièce une politique de l’Etat dès lors qu’elle pèse un tant soit peu sur les finances publiques. Dans leur viseur : le Pinel.

Sans surprise, le dispositif de soutien à l’investissement locatif est jugé inefficace, coûteux et inégalitaire. Il faut donc en sortir, mais « progressivement et de manière...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5972 du 20/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X