Régions Nantes

Le chantier de la gare entre dans une année décisive

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gares, aéroports - Politique du logement - Télécommunications

490 M€ investis par le SMO Val de Loire Numérique dans le très haut débit en Loiret-Cher et Indre-et-Loire d’ici à 2022.

1975 personnes vivant dans des bidonvilles recensées en Loire-Atlantique, le chiffre le plus élevé de France.

+ 25 % de mises en chantier de logements neufs sur les dix premiers mois de 2017 en Bretagne.

Dreal/Sit@del2.

« C ‘est l’enfer ! » C’est ainsi que l’architecte Rudy Ricciotti décrit le chantier de la nouvelle gare de Nantes, officiellement lancé le 6 décembre dernier. Par cette formule, le concepteur (1) du projet, qui prendra la forme d’une gare avec une mezzanine de 160 m de long et 25 m de large, voulait surtout valoriser le travail des entreprises. Celles-ci devront en effet œuvrer pendant deux ans sur un site occupé par lequel transitent chaque année plus de 11,6 millions de voyageurs. A la manœuvre de ce chantier de 53,1 millions d’euros mené en conception-réalisation, le tandem formé par les équipes Infra GC et Bâtiment Ouest de Demathieu Bard (mandataire) et par son nouveau partenaire local André BTP, plus particulièrement chargé de la réhabilitation des bâtiments existants.

Travailler sans interrompre la circulation. En fait, le chantier a débuté il y a environ six mois, par les phases préparatoires, côté nord....

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5958 du 12/01/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X