Régions Metz

Le centre Pompidou tient ses promesses commerciales

Escompté lors de l’inauguration l’an dernier du centre Pompidou-Metz, l’essor commercial de l’agglomération messine est au rendez-vous. Avec 800 000 visiteurs en un an, la fréquentation atteint le triple de l’objectif initial, faisant ressurgir des cartons des projets en sommeil. Locomotive du centre-ville, le centre Saint-Jacques pourrait passer sous peu sous contrôle de l’investisseur néerlandais Corio. Fondateur et propriétaire des quelque 120 boutiques du centre commercial, la holding Saint-Jacques a confié au cabinet d’architecture messin Paulin Mariotti un projet de rénovation-extension de 2 000 m 2 , qui pourra être réalisé pour le compte du nouvel opérateur.

Sur le quartier de l’Amphithéâtre émergent 26 000 m 2 de surfaces commerciales que la SCCV Amphithéâtre-Metz basée à Levallois-Perret compte inaugurer en 2013. Le promoteur annonce une offre complémentaire à celle de la ZAC périphérique Metzanine, en phase d’extension sur 4 200 m 2 . Le projet majeur de l’agglomération se situe en périphérie, sur l’Actisud de Jouy-aux-Arches, où la Compagnie de Phalsbourg et le promoteur Les Arches Métropole comptent implanter 38 500 m 2 supplémentaires. D’un montant estimé à 100 millions d’euros, le projet Wave Grand Sud fera de l’Actisud de Metz, qui couvre déjà 95 ha, l’une des plus grandes zones commerciales de périphérie de France.
L’agglomération, dont la population stagne et devrait décliner à l’horizon 2020, devra confirmer son attractivité pour absorber une offre qui s’accroîtra de 78 000 m 2 de surface de vente au cours des trois prochaines années. P. B.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X