Architecture et urbanisme

Le Caire (Egypte) L’Institut français d’archéologie orientale va être restructuré

Mots clés : Architecte - Architecture - Concours d'architecture - Conservation du patrimoine - Culte

L’Institut français d’archéologie orientale (Ifao) est un établissement de recherche implanté au Caire sur le site du palais Mounira. Il occupe un ensemble immobilier composé de trois corps de bâtiments comprenant : le palais Mounira, un bâtiment d’hébergement, un bâtiment dédié à l’imprimerie et quelques locaux annexes. Pour répondre à l’évolution de son projet scientifique, améliorer les conditions de travail et valoriser son patrimoine, l’Institut français d’archéologie orientale souhaite, en qualité de maître d’ouvrage, restructurer entièrement son patrimoine et réaménager son parc. L’opération comprendra notamment la redistribution des activités sur le bâtiment principal et le bâtiment d’hébergement, la remise aux normes du bâtiment principal et de ses équipements techniques, le réaménagement d’une partie de l’imprimerie et la réalisation d’un bâtiment provisoire de logistique sur la parcelle annexe.

Les activités concernées sont une bibliothèque de 80 000 volumes, un service d’archives scientifiques, des espaces de restauration et de convivialité, des bureaux, un sous-sol dédié au stockage des publications, du matériel de chantier et d’une partie des archives scientifiques et une imprimerie.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

LE LAURÉAT Guillaume Segond Architectes

La construction des différents bâtiments de l’Ifao par strates historiques successives a fondamentalement rendues complexes les dispositions originelles des espaces intérieurs, que seuls les usages actuels permettent de relier entre eux.

Le projet s’apparente à un travail de confection : recoudre les bâtiments, tisser entre eux les espaces afin de faire perdurer les usages tout en les rendant lisibles spatialement. Ainsi, la bibliothèque, centre névralgique de cette institution trouve sa place au milieu des tous les bâtiments, son volume prolonge de plain-pied celui des salons de réception.

Sa localisation au cœur de la cour intérieure en fait fonctionnellement, géographiquement et symboliquement le cœur du projet. La dalle de la bibliothèque s’apparente à un jardin suspendu et restitue de façon contemporaine le principe des cloîtres d’abbaye, lieu de communication entre les différents bâtiments et lieu de sérénité, protégé de l’environnement extérieur.

Opération : restructuration des bâtiments de l’Institut français d’archéologie orientale situé au Caire (Egypte).

Maître d’ouvrage : Institut français d’archéologie orientale (Le Caire).

Surface : 5 449 m2 DO.

Estimatif travaux : 3 864 100 € HT.

Calendrier prévisionnel : APD, fin mars 2008 ; PRO-DCE, fin juillet 2008 ; début des travaux, octobre 2008 ; livraison, mars 2010.

Equipe lauréate : Guillaume Segond Architectes, Guillaume Segond et Claude Guyon (Lyon) ; Archipat, Laurent Volay, architecte du patrimoine (Lyon) ; Bect, architecte et BET (Le Caire) ; Cera, BET fluides (Ecully) ; Agibat, BET structure (Ecully) ; Exa, économiste (Ecully) ; Sites et Cités, paysagiste (Lyon) ; Atelier Jéol, éclairagiste (Caluire-et-Cuire) ; Jean-Claude Schoepen, acousticien (Lyon).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X