Enjeux Expérience

Le BIM peut faire gagner 15 % de temps sur le gros œuvre

Mots clés : Logiciels - Outils d'aide

« Sur les chantiers, nous subissons régulièrement des aléas concernant les interfaces entre les corps d’état. Il s’agit le plus souvent de réservations mal placées, mal dimensionnées ou oubliées », constate Alain Duret, PDG du groupe Duret, promoteur et constructeur de logements collectifs. Pour régler ce problème récurrent, l’entreprise a choisi de tester le building information modeling (BIM) sur l’une de ses opérations : un immeuble de 33 logements et 2 560 m2 de surface de plancher, en R + 2 + attique, situé dans l’écoquartier des Prairies d’Eden, à La Roche-sur-Yon (Vendée).

« Les travaux ont débuté le 27 février 2017 pour une livraison en juillet prochain », indique Baptiste Mandin, coordinateur travaux tous corps d’état et BIM manager au sein de la filiale Ouest AMO. Alors que le gros œuvre est achevé, le dirigeant de l’entreprise note déjà un gain de temps de l’ordre de 15 % par rapport à une...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5964 du 23/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X