Régions Corrèze

«Le bâtiment a perdu 10 % de ses effectifs»

A l’occasion de son assemblée générale, le 7 novembre, la FBTP 19 a alerté les donneurs d’ordres sur la situation critique des entreprises dans un département éloigné des grands marchés métropolitains.

Quel regard portez-vous sur la situation du BTP en Corrèze ?

Dans un contexte national peu encourageant, les entreprises corréziennes du BTP se trouvent dans une situation très critique. Les autorisations de construire pour le logement, par exemple, ont enregistré un recul de 44 % entre le premier semestre 2013 et le premier semestre 2014. Le déclin des mises en chantier se poursuit et la trésorerie de nombreuses entreprises est à bout de souffle. A ceci s’ajoute une chute des prix persistante : certains marchés ont été traités dans le département à 20 %, voire 25 % de moins que l’enveloppe prévue. Entre 2011 et 2014, nous avons perdu 10 % de l’effectif du bâtiment, soit 477 emplois, dont 140 en 2013, sur un effectif global de près de 4 400 salariés.

Quelles sont les perspectives ?

Nous manquons cruellement de nouveaux marchés, privés ou publics, malgré quelques opérations notables, la plupart déjà en cours, comme un nouveau cinéma à Tulle, la construction du pôle gériatrique de l’hôpital, le centre aquatique, des bâtiments pour le 126e régiment d’infanterie à Brive-la-Gaillarde… Mais d’autres projets tardent à prendre forme. C’est le cas du réaménagement de la caserne Brune – à l’exception d’un bâtiment pour l’Union notariale financière dont la construction a commencé – ou celui du site de l’ancien aéroport Brive-Laroche.

Envisagez-vous une action particulière au niveau de la fédération ?

« Il faut d’urgence relancer le marché ». C’était le thème de notre assemblée générale et le message que nous avons fait passer, tant auprès des donneurs publics que privés. Par ailleurs, nous avons travaillé avec le préfet à une déclinaison du document concernant l’analyse des offres anormalement basses qui doit être transmise à tous les maîtres d’ouvrage publics du département.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X