Architecture Demain Montparnasse

Lauréat Nouvelle AOM

La consultation pour la rénovation de la tour Maine-Montparnasse, dans le XV arrondissement de Paris, a permis de faire naître sept propositions pour l’icône parisienne. Elles sont réunies ici, le temps d’un improbable panorama urbain(1).

Le projet. Super-passive, à énergie positive et très bas carbone, la nouvelle tour Montparnasse s’approprie les éléments. Les jardins d’hiver des étages bas domptent les vents. L’influence de la modénature en damier du fût sur la pression de l’air est exploitée par la nouvelle peau de la « tour éolienne » qui transmet la ressource aux occupants. Au sommet, une serre agricole de 18 mètres de haut abrite un dispositif de production d’énergie solaire, un réservoir d’eau de pluie, etc.

La façade en double peau, largement plus vitrée, claire et transparente ouvre la tour aux Parisiens et sublime l’objet.

Opération : rénovation de la Tour Maine-Montparnasse.

Maître d’ouvrage : Syndicat des copropriétaires de la Tour-Maine-Montparnasse (Paris). Pilote et AMO : Colliers International Investment & Asset Management (Paris). AMO technique : Artelia (Saint-Denis). Architecte conseil : Agence Duthilleul (Paris).

Equipe lauréate : Nouvelle AOM, mandataire, Franklin Azzi, Chartier-Dalix, Hardel et Le Bihan, architectes (Paris) ; Setec, BET structure et fluides, prévention incendie, amiante et accessibilité (Paris) ; T/E/S/S Atelier d’Ingénierie, BET façade (Paris) ; GVIngénierie, économiste (Le Plessis-Trévise) ; Elioth, BET environnemental (Montreuil-sous-Bois) ; Lamoureux Acoustics, acousticien (Paris) ; 8’18’, concepteur lumière (Paris) ; Bellastock, déconstruction sélective et réemploi (Paris) ; Maximum, design et économie circulaire (Ivry-sur-Seine) ; Base Design, signalétique et identité visuelle (Bruxelles, Belgique) ; Eurl Jérôme Sans, commissariat artistique et culturel (Paris) ; AEU, conseil en paysage (Paris) ; Grahal, consultant en patrimoine (Paris). Surface existante : 125 000 m2 de surface de plancher (SP). Estimatif travaux : 300 M€ HT. Calendrier prévisionnel : lauréat du concours, septembre 2017 ; début des travaux, 2019 ; livraison, 2024.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) Les sept projets sont exposés, jusqu’au 22 octobre 2017, au Pavillon de l’Arsenal, 21, boulevard Morland, Paris IVe. Entrée libre.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X