Régions

Languedoc-Roussillon. L’activité des travaux publics aurait progressé en 1998 d’environ 2 %, selon les premières estimations de la Fédération régionale des TP.

Cette hausse, sans effet sur l’emploi, est due au chantier du tramway de Montpellier, qui aura représenté l’an dernier quelque 12 % du chiffre d’affaires des TP en Languedoc-Roussillon (600 millions sur un total de 5 milliards de francs), compensant ainsi la baisse des crédits engagés dans le cadre du contrat de Plan Etat-région (500 millions de francs). Gérard Maurice, président de la FRTP, table sur un maintien de l’activité en 1999.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X