Régions boulogne-billancourt

La Ville donne le feu vert à l’aménagement de l’île Seguin

Le 16 juin, la Ville de Boulogne-Billancourt a adopté la révision simplifiée du plan local d’urbanisme (PLU) sur le secteur de l’île Seguin. Le projet d’aménagement, imaginé par Jean Nouvel, désigné architecte coordonnateur en juillet 2009, peut désormais être engagé. « Nous avons franchi une étape importante, se félicite Pierre-Christophe Baguet, député-maire de Boulogne-Billancourt. Il donne un signe fort aux opérateurs qui ont déjà signé des protocoles avec nous. »

Le PLU révisé permet la construction d’un programme de 310 000 m 2 Shon, répartis entre 120 000 m 2 d’équipements culturels, 135 000 m 2 de bureaux, 40 000 m 2 d’hébergements (hôtel, résidence pour artistes…) et 15 000 m 2 de commerces. Il autorise également la construction de cinq tours, baptisées les « châteaux », d’une hauteur maximale de 120 m pour l’une, et de 100 m pour les quatre autres.

Premier projet en PPP

Le projet rencontrant une opposition locale, la municipalité s’attend à des recours. « Si le PLU est opposable à la fin de l’année, on peut envisager un début des travaux fin 2013 », indique Stéphane Bailly, responsable de projets à la Saem Val-de-Seine Aménagement, aménageur des terrains Renault. Le premier programme à être lancé sera celui de la cité de la musique du conseil général des Hauts-de-Seine. Edifiée sur la pointe aval de l’île, elle abritera deux salles de spectacle, l’une de 3 000 à 5 000 places pour les musiques populaires, et l’autre de 800 places pour la musique classique. Ce projet sera réalisé dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP) qui pourrait être lancé dès l’automne prochain.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X