Régions Hérault

La Ville d’Agde revisite ses fonds marins

Mots clés : Apprentissage - Béton - ERP sans hébergement - Gestion et opérations immobilières - Monde du Travail

+ 70 % Hausse des transactions d’immobilier tertiaire entre 2016 et 2017 à Toulouse Métropole.

1 173 Nombre de demandeurs d’emploi admis en apprentissage dans les CFA d’Occitanie. Source : région.

478 entreprises de matériaux, carrières et fournisseurs béton en Occitanie en 2016 (effectifs stables à 4 320 salariés).

Fini les pneus remplis de béton pour amarrer les bouées en mer. Avec Recif’Lab, la Ville d’Agde (Hérault) a engagé un grand projet d’ingénierie écologique pour ses fonds marins. L’objectif est de « créer des récifs artificiels durables et pérennes favorisant la biodiversité et résistant mieux aux coups de mer », explique Renaud Dupuy de la Grandrive, qui gère l’aire marine protégée de la côte agathoise. La commune investit sur trois ans 1,2 million d’euros dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (60 % Ademe, 10 % Agence de l’eau, 10 % région au nom du Plan littoral 21 et 20 % Ville d’Agde) et devient ainsi un site pilote de « reconquête de la biodiversité » en milieu maritime.

Six corps-morts écologiques de nouvelle génération ont été déployés cet hiver à titre expérimental, en partenariat avec la start-up montpelliéraine Seaboost. Le socle structure (en composite ciment-verre avec armatures en fibre de verre) porte des modules X-Reef en fibre de coco et polypropylène conchylicole assemblés par serrurerie inox....

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5966 du 09/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X