Autres

La Tour Montparnasse est belle!

L’acharnement à l’encontre des tours de Montparnasse et de Beaugrenelle ne relève que d’un sensationnalisme éculé propre à la vindicte d’une postmodernité naissante. Les tours parisiennes servent ainsi un argumentaire « anti-tour » et les thématiques se mélangent, se confondent. Les tours ont tous les maux !/…/

Alors que le débat sur les tours connaît une nouvelle dynamique, les farouches opposants à la verticalité illustrent abusivement leur argumentaire par des réalisations passées jusqu’alors incomprises. L’architecture de ces tours doit être reconnue et doit être dissociée de dysfonctionnements urbanistique et politique. La Tour Montparnasse est belle ! L’urbanisme qui a été fait autour ne l’est pas.

Il ne s’agit pas ici de sombrer dans une aveugle acclamation mais ni Montparnasse ni le Front de Seine ne méritent ces insultes récurrentes. Ceci est un appel à la reconnaissance et au bilan. Renier son passé, le rejeter vulgairement et contester ses qualités ne sont pas la preuve d’une grande maturité. La question de la verticalité à Paris ne doit pas être un défouloir irrespectueux ni même l’occasion de réitérer une critique usée. Il est temps de redécouvrir une architecture et de l’apprécier.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X