Actualité

La société d’économie mixte Semhach, qui gère le plus grand réseau de chauffage géothermique d’Europe à Chevilly-Larue et L’Haý- les-Roses (Val-de-Marne), dénonce un taux de TVA incohérent au niveau écologique : si l’électricité et le gaz bénéficient d’un taux de TVA à 5,5 % sur l’abonnement, la géothermie et les autres réseaux de chaleur sont taxés à 19,6 %.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X