Enjeux Aménagement

La résilience, axe de 28 projets du pacte d’innovation

Mots clés : Innovations

Le pacte métropolitain d’innovation de la métropole du Grand Paris (MGP) a été signé le 16 janvier par Patrick Ollier, président de la MGP, et Jean-François Carenco, préfet de région. Fil rouge de ce pacte : la construction d’une métropole résiliente, pour laquelle l’Etat mobilise 16 des 150 millions d’euros du fonds de soutien à l’investissement local 2017. Bénéficieront de ces aides 28 projets axés sur la lutte contre les coupures urbaines et les nuisances sonores, la préservation de la biodiversité et la transition énergétique. Patrick Ollier en a cité quelques-uns : la tour maraîchère de Romainville, la rénovation thermique du théâtre des Amandiers de Nanterre…

La signature s’est déroulée en présence du ministre de l’Aménagement du territoire. « Que serait l’organisation métropolitaine française sans une métropole à Paris ? Elle est indispensable au rayonnement de la France et à l’organisation des grandes manifestations internationales », a déclaré Jean-Michel Baylet. Alors que sa création est toujours contestée par Valérie Pécresse, présidente (LR) du conseil régional d’Ile-de-France, le ministre s’est dit « convaincu qu’on ne pourra pas revenir en arrière ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X