Enjeux Paris IIe

La renaissance de Richelieu

Rue de Richelieu, la Bibliothèque nationale de France a rouvert ses portes après des travaux débutés en 2011, initiés par le ministère de la Culture via l’Oppic, avec les architectes Bruno Gaudin et Virginie Brégal, aux côtés de leurs confrères Jean-François Lagneau et Michel Trubert. La monumentale salle Labrouste ( photo ), fermée en 1998, accueille à nouveau les chercheurs. A cette première phase de travaux – 35 000 m2 Shon et 70,8 millions d’euros – s’ajoutera une seconde portant sur 33 000 m2 . En 2020, le visiteur traversera librement l’ensemble du « Quadrilatère Richelieu » de part en part.

Un projet architectural, urbanistique et patrimonial de grande ampleur qui sera complété, à terme, par un musée.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X