Régions Noisy-le-Grand/Bry-sur-Marne

La région va bâtir son premier lycée à énergie zéro

Le lycée international de l’Est parisien devrait ouvrir ses portes à la rentrée 2015. Destiné à faire pendant aux établissements de l’Ouest parisien, il sera implanté sur un terrain de 12,5 ha dont Epamarne est l’aménageur. Situé sur le territoire de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) et de Bry-sur-Marne (Val-de-Marne), il développe un programme de 13 500 m² : 9 000 m² de locaux d’enseignement, 3 500 m² d’internat, 1 000 m² de logements de fonction (7 à 8 maisons) avec une forte composante paysagère.

Vue sur la vallée de la Marne

L’architecte Jean Mas (Ateliers 2/3/4) a tiré profit de la forte pente du terrain. Le bâtiment enseignement et vie scolaire (R 3) se situera en haut du terrain (d’où une vue splendide sur la vallée de la Marne), le bâtiment d’internat (R 2), intégré à la pente, aura la forme d’un « U » au milieu du parc, et les logements de fonction donneront sur la rue Léon-Menu à Bry-sur-Marne.
Le lycée sera construit avec un objectif « zéro énergie ». « Nous avons pris le parti d’un bâtiment compact et, notamment, nous avons utilisé au mieux le principe de l’inertie énergétique », souligne Jean Mas. Les bâtiments sont fortement isolés de l’extérieur avec 20 à 25 cm d’isolant. La partie lycée devrait consommer 35 kWh/m². an et la partie internat/logements 30 kWh/m². an. Le projet fait appel aux énergies renouvelables – géothermie et panneaux photovoltaïques (2 000 m²). Chaque salle de classe disposera d’une ventilation et d’un chauffage individuels.
« J’ai fait le choix de matériaux pérennes. Pour le bâtiment d’enseignement, j’ai pris de l’aluminium anodisé. Il permet une durabilité de 30 à 40 ans. Pour les brise-soleil extérieurs, c’est du bois rétifié, c’est-à-dire très résistant », ajoute Jean Mas.

Chantier de 2013 à 2015

Cette première tranche du lycée international de l’Est parisien est destinée à 795 élèves, dont 150 internes (une seconde tranche est prévue après 2015 pour un total de 1 215 élèves dont 300 internes). Après la phase d’études (septembre 2011-janvier 2013), les entreprises seront choisies au printemps 2013, et le chantier se déroulera de juillet 2013 à mars 2015. Coût de la première tranche : 53 millions d’euros TTC.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : région Ile-de-France ; mandataire : SAERP. Maîtrise d’œuvre : Ateliers 2/3/4, architecte (mandataire) ; Mizrahi, BET structure et fluides/économiste ; RFR Eléments, BET HQE ; Agathe Mordka (Faubourg 2,3,4), paysagiste.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X