Régions Pussay

La région se met dans le vent de l’éolien

Les trois premières éoliennes franciliennes sont en construction sur la commune de Pussay (Essonne), à la limite de l’Eure-et-Loir : elles entreront en service cet été. Elles font partie d’une tranche de huit éoliennes, dont cinq situées en Eure-et-Loir (trois sur Gommerville, et deux sur Oysonville). Ces huit éoliennes, qui s’ajoutent à huit autres en cours de mise en service sur ces deux communes d’Eure-et-Loir, constituent le parc éolien des Gargouilles, d’une puissance de 36,8 MW. L’investissement s’élève à 50 millions d’euros HT, assuré à égalité par les comaîtres d’ouvrage, Vol-V et Theolia France.

Puissance de 2,3 MW

« Chaque éolienne, de type Enercon E 82-E 2 d’une puissance de 2,3 MW, est haute de 119 m en bout de pale, pour un poids de 260 tonnes et un diamètre de rotor de 82 m », précise François Bouffard, DG de Vol-V. Les travaux de génie civil – les fondations – ont un rôle essentiel. « Comme le sol était bon – de la roche calcaire – nous avons creusé à 2,5 m, et placé un poids massif en béton et acier de 850 tonnes (diamètre : 16 m) pour les deux premières, et de 1 100 tonnes pour la troisième (diamètre : 20 m) à cause de la présence d’eau. Le centre de gravité de l’éolienne est ainsi abaissé à 10 m du sol », souligne Quentin Delescluse, chef du projet construction chez Theolia France.
Plusieurs entreprises ont participé au chantier : Maisière (terrassements), Enercon et Fondéol (génie civil), Chavinier et Schneider (électricité).
Les seize éoliennes devraient produire annuellement 95 millions de kilowattheures vendus à EDF, couvrant la consommation de 42 000 personnes, et évitant la production de 28 500 tonnes d’émissions de CO2. Chaque éolienne a besoin de 1 500 m², loués pour vingt ans au propriétaire du terrain à raison de 5 000 à 6 000 euros par an.

Schéma régional éolien

La loi Grenelle II programme l’installation de quatre à huit éoliennes par an en Ile-de-France. « La région et la préfecture sont coresponsables de l’élaboration du schéma régional éolien. Notre appui est politique, pas financier. Nous voulons atteindre les objectifs du Grenelle et ceux de notre propre plan climat », indique Jean-Paul Huchon, président du conseil régional. D’autres sites éoliens franciliens sont prévus, notamment huit éoliennes à Mondreville (Seine-et-Marne), mais le permis de construire fait l’objet d’un recours.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X