Régions Haute-Savoie

La région engage la bataille de l’air

Transition énergétique Avec la mobilisation d’un fonds de 45 millions d’euros sur trois ans, la région Auvergne-Rhône-Alpes s’attaque à la question de la pollution de l’air dans la vallée de l’Arve (Haute-Savoie). Plusieurs leviers ont été actionnés. A commencer par la mise en place d’un fonds air-industrie, initié par la communauté de communes Faucigny-Glières et élargi aux industries des autres vallées (Chamonix, Mont-Blanc, etc. ). Ce fonds aide les entreprises à investir dans des dispositifs visant à réduire leurs émissions polluantes (remplacement de chaudière, installation de filtres… ). Quatre entreprises en ont déjà bénéficié. Autre axe : favoriser les modes de transport moins polluants. Outre l’instauration d’une prime pour les véhicules roulant au gaz naturel, à l’hydrogène ou à l’électricité, la région souhaite être « le catalyseur du développement de la technologie à l’hydrogène ». Aussi a-t-elle répondu à l’appel à projets européen « Blending Call 2017 » en présentant son projet de déploiement de la mobilité zéro émission sur le territoire. Il vise le déploiement de 1 000 voitures à pile à combustible et l’implantation de 20 stations de recharge hydrogène et de CO2.

Relance du fret ferroviaire. Le plan régional prévoit également le doublement de la prime au renouvellement des appareils de chauffage au bois pour les particuliers, une participation au développement des énergies propres (production d’hydroélectricité, biogaz), ainsi qu’une relance du fret ferroviaire transalpin via le renforcement de certaines lignes ferroviaires (Saint-Gervais-Vallorcine…) ou l’aménagement de gares et plates-formes ferroviaires. En attendant le Lyon-Turin.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X