Architecture Rénovation

La piscine gagne en modularité

Mots clés : Établissements sportifs couverts

Le centre nautique de Pertuis se caractérise par sa compacité et son fond de bassin mobile.

Construite en 1968, la piscine René-Guibert à Pertuis, dans le Vaucluse, a été conçue pour servir l’été. Cinquante ans plus tard, les fuites dans les bassins, l’étroitesse des locaux et leur vétusté en faisaient un équipement qui ne répondait plus aux normes actuelles. Il ne répondait pas davantage aux besoins d’une population en attente d’un équipement de loisirs diversifiés, ouvert toute l’année et capable de satisfaire une fréquentation estimée à 110 000 personnes par an. Le conseil des territoires du Pays d’Aix a donc décidé de le démolir à l’exception de la fosse de plongeon et des gradins en pierre.

Gardant l’esprit de la piscine de plein air, Z Architecture (Lyon) a proposé de concentrer l’ensemble du programme dans un volume compact (80 m x 25 m), pensé comme « une grande terrasse ouverte sur le paysage ». Ce parti pris a permis de conserver les trois niveaux principaux des plages existantes (plages engazonnées basses, plages minérales, plages de la fosse à plongeon).

Le volume très simple présente aussi l’avantage d’amoindrir l’impact sur le site en cachant une partie des vestiaires.

Semi-enterrés, ceux-ci sont recouverts d’une toiture végétalisée qui donne...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5964 du 23/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X