Régions Ardennes

La pierre jaune renaît

Mots clés : Produits et matériaux

La pierre jaune des Ardennes retrouve des couleurs. Après la réouverture, il y a quelques années, de la carrière d’Hannogne-Saint-Martin pour restaurer le fort des Ayvelles à Villers-Semeuse, ce sera prochainement au tour de l’une des carrières de Dom-le-Mesnil. Deux citoyens belges ont décidé d’en relancer l’exploitation afin d’extraire, dans un premier temps, 500 m3 de matériaux par an.

Des constructions emblématiques. Baptisée en référence à sa couleur ocre-jaune et également surnommée « pierre de soleil », la pierre jaune calcaire permettra de rénover le bâti existant. Son utilisation s’était interrompue durant la seconde moitié du XXe siècle. Elle a servi à construire et rénover de nombreuses maisons et plusieurs emblèmes locaux, comme la place Ducale à Charleville-Mézières et le château fort de Sedan.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X