Régions Arles

La photographie à l’échelle d’un quartier populaire

Mots clés : Matériel - Equipement de chantier

Jusqu’au 27 septembre, les immeubles du quartier de la Griffeuille à Arles (Bouches-du-Rhône) prêtent leurs murs à une cinquantaine de grandes images imprimées sur papier-affiche et collées à même les frontons. Pour cette sixième édition d’un événement organisé une fois par an par la société d’économie mixte du pays d’Arles (Sempa) – le principal bailleur social du quartier – en partenariat avec le festival Voies off (qui se tient en marge des Rencontres photographiques d’Arles), huit photographes exposent tout l’été leurs œuvres sur le thème de la jeunesse.

En livrant les murs des immeubles à l’art, la Sempa valorise ces constructions aux yeux des habitants, tout en associant ces derniers à la dynamique photographique qui fait l’identité de la ville. Il s’agit aussi d’ouvrir les rues de ce quartier populaire aux visiteurs des très réputées Rencontres.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X