Evénement

« La normalisation des objets favorisera la confiance »

Mots clés : Normalisation - Marquage CE

Pourquoi normaliser les échanges sur les objets BIM ?

Pour l’instant, chacun réalise ses objets à sa manière en y rattachant des propriétés très disparates. Ce contexte n’est pas propice à créer la confiance dans les données, dans les échanges et donc dans le BIM en général. Or, les professionnels ont avant tout besoin de cette confiance pour pouvoir travailler ensemble sur des modèles numériques.

Pour favoriser la collaboration, notre objectif est d’harmoniser les descriptions des objets qui constituent les modèles BIM en utilisant le langage des professionnels. Les industriels sont très demandeurs également de ce travail de normalisation, afin de faciliter l’usage des e-catalogues de leurs produits.

Où en est le Plan de transition numérique sur l’harmonisation des propriétés des objets pour le BIM ?

Après une première expérimentation de la norme NF XP P07-150 en 2016, qui a permis de définir 30 objets génériques et 300 propriétés, nous passons maintenant à la vitesse supérieure. Nous avons lancé un appel d’offres public, remporté par l’Afnor, afin de mettre en place des groupes d’experts qui seront chargés d’amplifier ce travail de description des propriétés des objets. Le but de cette deuxième étape est de créer 150 objets génériques et 1 500 propriétés. Lors de l’expérimentation de la norme l’an dernier, une centaine de professionnels se sont mobilisés. C’est un nombre significatif ! Ils seront encore plus nombreux dans cette nouvelle phase, qui mobilisera une trentaine de groupes. Ils s’organiseront par partie d’ouvrage (revêtements de sol, structure… ) et par thématique (acoustique, énergie… ). Les résultats de leurs travaux seront publiés sur notre site web au fil de l’année 2018.

Quelles seront les prochaines étapes ?

En parallèle de ces travaux, une plate-forme logicielle pour accéder à cette bibliothèque d’objets sera développée. L’étude des offres est en cours. L’objectif est de disposer d’un logiciel opérationnel d’ici à juin 2018 au plus tard. A plus long terme, à l’issue du PTNB, nous tablons sur 200 objets et 2 000 propriétés renseignées.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X