Régions Paris

La Maison de l’Ile-de-France tourne autour du soleil

Inaugurée le 19 septembre à la Cité internationale universitaire de Paris, la Maison de la région Ile-de-France répond à l’objectif environnemental ZEN (pour “ zéro énergie ”). Conçue par Anma (Agence Nicolas Michelin et Associés) avec les BET Deerns (fluides et HQE) et Batiserf (structures), elle est à la fois une résidence de 142 chambres (5 205 m2 SP) et une centrale de production d’énergie solaire. Elle est portée et entièrement financée par le conseil régional, accompagné par le BET Tribu.

Tubes solaires en façade. Dessiné en éventail, le bâtiment héberge les étudiants dans ses flancs est et ouest tandis que le pan sud, le plus ensoleillé, accueille tout le dispositif thermique : des tubes solaires thermiques en façade… dissimulant un système de stockage inter saisonnier, à savoir deux grandes cuves de 78 m3 qui assureront la bonne température de l’eau chaude sanitaire. La chaleur emmagasinée l’été sera restituée en hiver. D’autres dispositifs, dont des panneaux photovoltaïques en toiture, complètent l’installation. Les travaux ont notamment été réalisés par Dumez (structure), Léon Grosse (CFA et CFO) et Spie Batignolles (CVC et plomberie). Leur coût s’élève à 13,3 M€ HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X