Régions Occitanie

La ligne à grande vitesse mobilise la région

Mots clés : Transport ferroviaire

A l’occasion du lancement des Assises de la mobilité le 19 septembre à Paris, Carole Delga, présidente de la région Occitanie, a annoncé l’organisation d’une journée de mobilisation pour les transports collectifs le 4 octobre à l’hôtel de région, à Toulouse. Elus locaux, représentants des chambres consulaires, acteurs économiques, associatifs et culturels sont attendus pour rappeler que la ligne à grande vitesse n’est pas un projet nouveau. Elle est attendue depuis longtemps et est jugée indispensable au développement économique de la région.

Justice territoriale. « La LGV n’est pas “un plus”, c’est une question de justice territoriale et de solidarité nationale. Qu’il s’agisse de Bordeaux-Toulouse ou de Montpellier-Perpignan, les enjeux sont considérables en termes de développement économique, d’attractivité ou de qualité de vie. Toutes les études le montrent », déclare la présidente. Une autre journée de mobilisation sera organisée en novembre à Perpignan.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X