Transport et infrastructures

La ligne 15 sud met le cap sur 2024

Les futurs voyageurs de la ligne 15 sud vont devoir prendre leur mal en patience. En présentant le calendrier recalé du Grand Paris Express, le Premier ministre a officialisé le report de deux ans de la mise en service du tronçon entre Pont de Sèvres et Noisy-Champs. Cette ligne devrait ouvrir fin 2024, devancée de quelques mois par la 14 sud et le tronçon commun des lignes 16 et 17.

Pour Edouard Philippe, la ligne 15 sud « constitue l’exemple de ce [qu’il] souhaite éviter ». « En 2014, elle était annoncée pour 2020, un an plus tard, elle a été décalée en 2022 et elle n’arrivera pas avant 2024. Ça n’est pas admissible. Je pense qu’il eut été préférable de prendre, dès le début, les marges raisonnables, tellement raisonnables qu’elles s’avèrent indispensables », a déclaré le chef du gouvernement le 22 février.

A la Société du Grand Paris (SGP), on explique ce report par toute une série de raisons. « L’horizon de mise en service en 2022 a été défini en 2015 au stade de l’avant-projet. Les études de projet ont ensuite montré que les cadences imaginées par les maîtres d’œuvre étaient un peu trop optimistes en réalisation de travaux, détaille Guillaume Pons, directeur de la ligne 15 sud. La SGP a aussi décidé d’étaler les achats de ses huit marchés de génie civil, d’un montant total de 3,5 Mds€ HT, sur un an et demi pour permettre aux entreprises d’y répondre dans de bonnes conditions. »

Autre difficulté : la maîtrise du foncier avec quelque 1 800 parcelles à acheter. « La tâche est immense. Les acquisitions foncières...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5969 du 30/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X