Technique et chantier

« La gestion technique du bâtiment doit devenir un lot à part entière »

« La gestion technique du bâtiment (GTB) surfe sur la vague du Grenelle de l’environnement. Pour autant, les fournisseurs ne sont pas forcément satisfaits de la façon dont les choses se passent. L’un des problèmes tient au fait que, contrairement à l’électricité et aux travaux de génie climatique, la GTB ne constitue pas un lot à part entière et que le choix tient finalement plus aux habitudes du climaticien ou de l’électricien, selon les cas, qu’à des considérations objectives. Dans l’intérêt général, il faudrait un troisième lot pour la GTB. Dans le résidentiel, un autre problème est que la grande majorité des électriciens se sent mal à l’aise avec l’informatique. Pour éviter les contre-références avec des solutions parfois pointues, le fournisseur doit être prêt à assurer un support technique soutenu contre seulement quelques centaines d’euros de matériel vendu dans certains cas. Il y a de quoi hésiter. C’est dommage car les études montrent qu’une bonne GTB permet de baisser la consommation de près de 20 % sur le chauffage, de 45 % sur la ventilation et de même 60 % sur l’éclairage. » –

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X