Technique et construction durable Paris

La diversité prend place(s)

La mairie de Paris, qui n’aime rien tant que tout réinventer, lançait en juin 2015 le projet « Réinventons nos places ! ». L’idée n’était pas seulement de réduire la place de l’automobile sur sept carrefours majeurs de la capitale (les places des Fêtes, d’Italie, de la Nation, du Panthéon, de la Madeleine, de la Bastille et Gambetta) et de les rénover mais de « le faire avec les usagers et les habitants », rappelle Jean-Christophe Choblet, chargé d’un pôle expérimentations et aménagement des espaces publics auprès du secrétariat général. Alors que les travaux définitifs seront menés soit en régie, soit par des équipes de maîtrise d’œuvre « classiques », une étape de préfiguration a donc été confiée à des collectifs. A eux d’aller à la rencontre de la population des sept sites pour connaître leurs habitudes, leurs obligations, leurs envies… « Leur mission était de dresser une carte sensible et de créer le vrai cahier des charges de ces lieux », poursuit le scénographe urbain qui, dès le départ, a eu une exigence : les équipes d’architectes, d’urbanistes, de paysagistes devaient aussi compter un spécialiste du genre dans leurs rangs. Avec l’idée que penser l’égalité...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5958 du 12/01/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X