Enjeux

La cryptomonnaie fait son entrée dans le BTP

Mots clés : Artisanat - Entreprise du BTP - Lieux de travail

Une start-up amiénoise lance le Bopti, une monnaie virtuelle de fidélisation à destination des artisans.

Le BTP aura bientôt lui aussi son bitcoin (1). Spécialisée dans le conseil en gestion d’affaires, la start-up amiénoise H-Equities, en partenariat avec H-Iapps, une autre jeune pousse de la ville qui développe des applications numériques, a lancé en novembre dernier le Bopti (prononcer « bi-opti »), présenté comme « la première cryptomonnaie mondiale de fidélisation dédiée au marché du bâtiment ». Cette innovation reprend le principe du bitcoin – cette monnaie virtuelle dont le taux a littéralement explosé -, qui bouleverse depuis près de dix ans maintenant le domaine du placement financier, et qui pourrait à l’avenir révolutionner le paiement.

Mais pourquoi un tel outil dans le BTP ? D’abord parce que le secteur est encore vierge de toute action de cette nature et qu’il est actif dans à peu près tous les pays du monde. « Et que son activité va continuer de croître en Chine, en Inde et aux Etats-Unis », anticipe Sébastien Horemans, président et fondateur des deux sociétés et ex-dirigeant d’une PME du bâtiment.

Levier. Pour comprendre le modèle...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5974 du 04/05/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X