Régions Marseille

La communauté urbaine donne la priorité au logement

Marseille Provence Métropole (MPM) a clôturé le 7 octobre ses Etats généraux du logement, lancés en mai, par une journée de restitution des travaux menés en ateliers depuis cinq mois. Organisée en partenariat avec l’Association régionale des HLM, la démarche est la reprise à l’échelle locale de l’initiative nationale de mai 2010. La volonté politique est forte de « renouveler la politique du logement » puisque Eugène Caselli, le président de MPM, à l’issue de la journée, a annoncé la mise en place de certaines mesures évoquées dans les ateliers.

Outre qu’elle va s’engager à accorder des garanties d’emprunt aux bailleurs sociaux, la communauté urbaine va tester le concept de « projet urbain », mené en concertation entre les habitants, les opérateurs et les élus. Deux ou trois communes du territoire intercommunal vont être choisies pour créer des « ateliers urbains » de réflexion sur la ville.
MPM va aussi soutenir financièrement le dispositif de « bail à réhabilitation », qui permet à un opérateur de réaliser des travaux dans un logement privé, de le conventionner et de le gérer durant quinze ans avant de le restituer à son propriétaire.
La communauté s’engage, en outre, à favoriser l’innovation en matière d’habitat en créant un fonds d’innovation, abondé pour sa part à hauteur d’un million d’euros par an sur six ans, qui pourra lancer des appels à projet innovant auprès des acteurs de l’habitat.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X