Technique et Construction durable

« La cité des infrastructures devient la ville des plates-formes et des services »

Mots clés : Métier de la construction - Situation économique

Isabelle Baraud-Serfaty, économiste et urbaniste, directrice d’Ibicity, conseil et expertise en économie urbaine

Les décideurs publics s’entendent-ils sur le sens du concept de ville intelligente ?

Le terme de « ville intelligente » fait aujourd’hui consensus chez les élus territoriaux. Il faut cependant évacuer l’idée selon laquelle une ville a le choix d’être intelligente ou pas, et que cette intelligence repose sur un empilement de technologies. Les villes se transforment en permanence pour améliorer la qualité de vie en général ; elles sont saisies par la révolution numérique, qui accélère ce mouvement et ouvre de nouvelles possibilités. Les technologies ne sont pas une fin, simplement un moyen. Elles provoquent plusieurs grandes transformations qui, effectivement, vont façonner une ville intelligente avec un changement de paradigme : on passe d’une cité des infrastructures à une ville des plates-formes et des services.

Quelles sont les transformations attendues par les professionnels ?

La première consiste en une hybridation sectorielle, pour que la ville ne fonctionne plus...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5964 du 23/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X