Régions NORD-PAS-DE-CALAIS

La « Ch’ti »licon Valley en marche

Il y a un an, l’économiste américain Jeremy Rifkin livrait son « master plan » pour faire passer le Nord-Pas-de-Calais dans la Troisième révolution industrielle (TRI). Aujourd’hui, la région est dans la course. Pour preuve, la sortie d’une publication recensant 150 réalisations et expériences menées par des entreprises de tous secteurs, des collectivités, des acteurs sociaux, des universitaires ou des scientifiques. « Je considère Jeremy Rifkin comme un totem, explique Philippe Vasseur, le président de la CCI Nord de France. Il nous fallait cela, une initiation extérieure pour mettre tous les acteurs autour de la table. »

Bien sûr, le chemin est encore long, et semé d’embûches, « notamment la réglementation qui entrave l’essor d’initiatives », souligne Philippe Vasseur. Néanmoins, la concrétisation de projets, dans l’habitat, la mobilité, les énergies, l’industrie, le numérique, le commerce ou encore l’éducation, permet de mesurer le passage de l’intention à l’action. Sorti le 23 octobre, l’ouvrage intitulé « En marche » est destiné aux décideurs de la région et au-delà. Il offre une représentation du champ des possibles et pose un premier regard sur ce à quoi pourrait ressembler, dès demain, le Nord-Pas-de-Calais.

Une maison en kit

Parmi les initiatives mises en avant, citons ce procédé inventé par le leader mondial des peintures industrielles, Mäder, pour alléger les matériaux et demain les voitures (de 20 à 30 %, ce qui permettrait d’abaisser la consommation moyenne de 2 l/100 km) ou encore le « Smart Module Concept », une maison design, construite à 95 % en atelier et montable en trois jours, développée par une filiale du Groupe Rabot Dutilleul. La troisième révolution industrielle, c’est très bien, encore faut-il que des financements l’accompagnent. Sur ce plan également, la région a été imaginative. Parallèlement à la création d’un fonds d’investissement (opérationnel en 2015) géré avec le soutien de la BEI et au développement de financements participatifs à travers des plates-formes dédiées, un livret d’épargne populaire TRI verra bientôt le jour pour les petits épargnants. Ouvert à tous et commercialisé sur l’ensemble du territoire national, il aura pour singularité de redistribuer, sous forme d’emprunt, les fonds collectés vers des projets régionaux. Jeremy Rifkin a vraiment trouvé un terrain d’écoute dans le Nord-Pas-de-Calais.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X