Edito

La cause d’azur

L’installation du conseil scientifique de Volubilis, le t-elle date dans l’histoire des idées paysagères ? Les 42 conseillers, dont 28 présents le jour J, témoignent L 9 février à l’Hôtel de Brantes, à Avignon, fera-en tout cas d’une mobilisation intacte autour de l’espoir exprimé par Irène Bouré, la présidente du Réseau euro-méditerranéen pour la ville et les paysages : « Le Sud va nous apprendre à tenir, face au changement climatique. » Qui d’autres que Volubilis peut rassembler sur ce thème Ariella Masboungi, Rudy Riccioti et Gilles Clément, titulaires des grands prix nationaux d’Urbanisme, d’Architecture et du Paysage ? L’entretien d’un foyer intellectuel français sur ces questions impose la vigilance : « Voici deux ans, la France a failli se défaire de sa seule école méditerranéenne de paysage », a rappelé Gilles Clément pour...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 407 du 09/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X