Régions créteil

La cathédrale se déploiera en hauteur

AS.Architecture-Studio a dessiné le dôme qui, à l’horizon 2014, viendra se poser sur la cathédrale Notre-Dame de Créteil, dans le Val-de-Marne. Un grand redéploiement qui permettra à l’édifice d’accueillir une assemblée plus importante. « Le nombre de pratiquants augmente », indique M gr Michel Santier, l’évêque de Créteil.

Gagner en visibilité

Avec ce projet, la cathédrale passera d’une capacité de 700 à 1 200 personnes, et elle se départira aussi de sa trop grande discrétion. Inaugurée en 1978, l’édifice était à l’origine simplement une église et répondait à l’époque au souhait d’un certain effacement de la part de l’institution catholique. Le bâtiment, réalisé par l’architecte Charles-Gustave Stoskopf, est de fait peu identifiable dans la ville, et le diocèse désire aujourd’hui qu’il gagne en visibilité.
A l’avenir, le bâtiment culminera donc à 25 mètres grâce à la surélévation imaginée par AS.Architecture-Studio. L’agence, qui a déjà construit l’église Notre-Dame de L’Arche-d’Alliance en 1998 à Paris, a esquissé deux coupoles sphériques qui se rejoignent à l’aplomb de l’autel, symbolisant ainsi « les mains jointes en prière de Notre-Dame, explique Alain Bretagnolle, architecte associé. Les coupoles seront en bois, ce qui permettra aussi une unité de matière intérieure et extérieure. » A l’intérieur, sera construite une grande tribune en métal. Le projet, dont le coût est évalué à 9 millions d’euros, a reçu l’aval du Vatican à la fin mars. La demande du permis de construire devrait être déposée à la fin de l’été. Le chantier est prévu pour durer dix-huit mois.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X