Architecture et urbanisme Immobilier tertiaire

La boîte-miroir d’un siège social

En périphérie de Laval (Mayenne), le groupe d’expertise-comptable Fiteco fait de son nouveau siège social, épuré et étincelant, un vecteur de l’image de l’entreprise.

Le groupe Fiteco souhaitait implanter son nouveau siège social à Laval et en profiter pour dépoussiérer une image un peu vieillotte. Le projet, confié aux architectes Benjamin Colboc et Manuela Franzen (agence CFA), vient de se concrétiser sous la forme d’un bâtiment-miroir, unique et identifiable. Le programme d’origine imaginait pourtant deux bâtiments distincts : le siège social proprement dit et une antenne locale du groupe, implantés au milieu des quatre-vingts places de stationnement imposées par le règlement d’urbanisme de la zone (l’option en souterrain étant hors budget)… Un souhait jugé peu séduisant par les architectes. « D’où l’idée de réunir les deux programmes en un seul », explique Benjamin Colboc, certains services pouvant être mutualisés (accueil, salles de réunion, cafétéria), ce qui permettait de réduire les coûts. Intégralement tramé sur un module de 60 cm – un parti qui entend refléter la rigueur du maître d’ouvrage – le bâtiment est totalement flexible, d’où une souplesse d’aménagement qui garantit son évolution future. Construit en R 2, il comporte un accès sur les façades avant et arrière, reliées par un hall traversant chapeauté d’une verrière. « Cet atrium en triple hauteur se veut lieu de rencontre et espace d’exposition », souligne l’architecte.

Une enveloppe en tôle d’acier Inox plissée

Autour de ce noyau s’organisent escaliers, ascenseurs, sanitaires et photocopieurs. Au rez-de-chaussée, les services partagés ; à l’étage, l’antenne locale ; au-dessus, le siège du groupe. Intérieurs immaculés, sols revêtus de résine gris clair, les architectes ont veillé à intégrer les éléments techniques habituellement disgracieux : prises électriques, stores, gaines, luminaires. Autre caractéristique du projet, sans doute la plus marquante, son enveloppe de verre et de tôle d’acier Inox recuit-brillant. Pliées verticalement pour gagner en rigidité, ces tôles de 3,30 m de hauteur forment un plissé kaléidoscopique qui reflète le site alentour et change d’aspect au fil des heures et des saisons.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Fiteco. Maîtrise d’œuvre : CFA (Colboc Franzen & associés), architectes. Géraud Pin-Barras, chef de projet. Jean-Baptiste Colboc, architecte associé. Principales entreprises : Foisnet-Orebat (gros œuvre), Serru (bardage, menuiserie extérieure), Briard Phelipot (serrurerie), SEM (étancheur), CSM (chauffage, ventilation, climatisation), Elitel (plomberie), Spie-Lapierre (électricité), Pele (menuiserie intérieure), Plafitech (cloisons, faux plafonds), Gérault (sols souples, peinture), Eiffage (revêtement sols durs), Chapron (VRD), Jardin Conseil (espaces verts), Thyssenkrupp (ascensoriste). Surface : 1 998 m 2 Hon. Coût des travaux : 2,50 millions d’euros HT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X