Autres VAL D'ILLE-AUBIGNÉ (Ille-et-Vilaine)

La biodiversité fédère dix-neuf communes bretonnes

Mots clés : Démarche environnementale - Etat et collectivités locales

La communauté de communes du Val d’Ille-Aubigné, élue Meilleure Intercommunalité pour la biodiversité 2017, s’est distinguée par sa capacité à développer des actions visant à construire une trame verte et bleue cohérente et mettant en valeur les richesses de son territoire.

Sur le thème « Aménager, rénover et bâtir en favorisant la biodiversité », le Val d’Ille-Aubigné (Ille-et-Vilaine), aux portes de la Bretagne, a remporté le concours Capitale française de la biodiversité 2017, dans la catégorie des intercommunalités. Le jury a notamment récompensé les actions de préservation et de restauration de la trame verte et bleue, ainsi que le pôle communautaire construit selon les principes de l’écoconstruction. Ces deux projets ont contribué à fédérer la jeune communauté de communes créée en janvier 2017, suite au regroupement du Val d’Ille avec le Pays d’Aubigné (sauf une commune). L’engagement environnemental de ce territoire ne date pas d’hier : la communauté de communes du Val d’Ille avait fait figure de pionnière pour la région Bretagne en se lançant dans une réflexion dès 2009 et en approuvant en 2013 un premier schéma local de la trame verte et bleue. Il s’appuie sur l’amélioration de la connaissance des potentialités de restauration et des points de fragilité du territoire, notamment les zones de rupture des continuités écologiques comme les grandes voies de circulation.

La démarche implique un travail partenarial avec les propriétaires de boisements, de mares, les agriculteurs. ..

Quelles potentialités de restauration ? Quels points de fragilité ? Où se situent les ruptures de continuité, et comment les réduire, notamment le long des routes et des voies ferrées ? Pour traiter ces sujets en limitant les coûts, le schéma invite à une coordination de l’ensemble des actions de l’intercommunalité, pas seulement celles concernant stricto sensu l’environnement. La démarche se poursuit dans un travail partenarial avec...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 409 du 16/05/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X