Régions

La Baule Le groupe Barrière poursuit ses investissements

Mots clés : Gestion et opérations immobilières - Mobilier urbain

– Le groupe investira 30 millions de francs dans ses hôtels en 1998. – Il relance le projet immobilier de la Ferme du Casino.

Le groupe hôtelier Barrière va investir 20 millions de francs dans son golf de Saint-Denac à Saint-André-des-Eaux près de La Baule pour passer de deux parcours (18 + 9 trous) à trois parcours (18 + 18 + 9 trous). « Il n’existe que deux golfs de cette catégorie en France », indique Christian Meunier, directeur général de la région Ouest qui veut ainsi positionner son établissement sur le marché de l’enseignement du golf et attirer une clientèle étrangère.

Le nouveau dix-huit trous ouvrira au printemps 1999 et le neuf trous au printemps 2000. Cette année, le groupe qui comptait consacrer 17 millions de francs à La Baule a finalement réduit à 8,8 millions ses investissements. Raison invoquée : la menace de l’application de la CSG sur les machines à sous.

Barrière a cependant prévu d’investir 30 millions de francs en 1998 (sans compter le golf), dans la réfection de ses quatre hôtels dont le Royal-Thalasso avec ses 100 chambres.

Ferme du Casino : quatrième tentative

Par ailleurs, le groupe Barrière vient de relancer son projet de la Ferme du Casino sur la commune voisine de Guérande. Un quatrième permis de construire vient d’être déposé. Bien qu’allégé par rapport aux précédents, le projet risque de rencontrer une fois de plus une solide opposition. La date de mise en chantier demeure donc inconnue. S’il voit le jour, ce complexe conçu par l’architecte Olivier Ceyrac comprendra 240 logements dont 118 collectifs et 122 individuels. Ce qui représente 15 788 m2 de bâtiments plus 12 400 m2 de balcons, loggias, terrasses, pontons et jardins privatifs. Un investissement de 120 millions.

L’assainissement du site, qui auparavant décharge publique coûtera 6 à 8 millions de francs. Dans l’Ouest le chiffre d’affaires consolidé du groupe est passé à 340 millions de francs en 1996 contre 300 millions l’année précédente. Il compte dépasser les 400 millions de francs en 1997.

PHOTO : Le golf de Saint-Denac près de La Baule. « En investissant 20 millions de francs dans son extension, Barrière veut positionner La Baule comme l’un des trois grands centres golfiques de France.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X