Régions Paris

La Banque de France va créer une Cité de l’économie

Il faudra attendre le quatrième trimestre 2014 pour visiter la Cité de l’économie et de la monnaie, projet de la Banque de France (BdF) inédit dans l’Hexagone. Installé dans l’hôtel Gaillard, place du Général-Catroux à Paris XVII e , une ancienne succursale de la BdF, le projet, selon le gouverneur Christian Noyer, « vise à créer, pour 80 %, un lieu pédagogique, interactif et ludique dédié à la culture économique et monétaire, et à présenter, pour 20 %, les collections de la BdF : monnaies, billets, machines bancaires ».

Style néorenaissance

La Cité, qui disposera notamment d’une bibliothèque économique, d’un amphithéâtre (100 places) et d’un restaurant attend 100 000 visiteurs par an, la moitié de scolaires. Inscrit à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques, l’hôtel Gaillard (1882) fut bâti dans le style néorenaissance (Victor-Jules Février, architecte) pour le banquier Emile Gaillard, et acquis par la BdF en 1919. « Très bien construit, doté de beaucoup d’espace et de hauteur sous plafond, le bâtiment permet un parcours muséographique lisible. Nous toucherons peu au bâti, en nous concentrant sur le volume en cœur d’îlot dû à Alphonse Defrasse (il a aménagé la succursale dans les années 1920) et qui comprend la salle des dépôts et la salle des coffres. Nous accorderons une grande place à la lumière naturelle », explique l’architecte Yves Lion (Ateliers Lion). L’espace ouvert au public atteint 3 700 m² avec 2 230 m² d’exposition permanente.
« La difficulté muséographique est de montrer du visible (billet de banque) et de l’invisible (phénomènes économiques et monétaires). D’où le recours à des images, aux vidéos, jeux interactifs, métaphores, l’essentiel étant de satisfaire à la fois les scolaires, le grand public et le visiteur informé », précise le muséographe François Confino. La restauration des lots Monuments historiques est confiée à Eric Jallot (BET : Y Ingénierie). Un projet de 30 millions TTC (études et travaux), 6 millions allant au clos et au couvert. Cette année sera dédiée aux études détaillées architecturales et muséographiques. Les appels d’offres doivent être lancés en 2012, les travaux architecturaux puis muséographiques devraient suivre de 2012 à 2014.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ

Plus d’images sur www.lemoniteur.fr/banque

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X