Enjeux LGV

L’Occitanie défend sa ligne

Mots clés : Transport ferroviaire

Les élus de la région Occitanie souhaitent la construction d’une ligne à grande vitesse (LGV) entre Montpellier et Perpignan, et l’ont fait savoir par écrit à Emmanuel Macron. Alors que la ligne actuelle est selon eux « à bout de souffle », la réalisation de cet « axe majeur d’intérêt européen » serait « déterminante pour la mise en place des mobilités quotidiennes […] plus interconnectées, plus intermodales ».

www.lemoniteur.fr/occitanie

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X