Réglementation Marchés publics

« L’interopérabilité est la clé du 100 % démat’ »

Mots clés : Passation de marché

Entretien avec Bastien Taloc, directeur de la commande publique, et Benoît Verwaerde responsable de mission pilotage et système d’informations de la Métropole européenne de Lille (MEL).

La métropole lilloise met les bouchées doubles pour mettre en œuvre, sur tout son territoire, la dématérialisation totale des procédures de marchés publics. Elle a remporté à ce titre l’un des Trophées de la commande publique en 2017 (1).

Quelle est la spécificité de votre démarche ?

Bastien Taloc : Nous développons une offre d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) publique afin d’accompagner les collectivités de notre territoire pour la dématérialisation de la passation de leurs marchés publics au 1er octobre 2018.

La MEL est l’une des métropoles les plus rurales de France, avec 90 communes pouvant compter 200 à 220 000 habitants. Toutes n’ont pas encore été sensibilisées aux changements à venir ou n’ont pas l’ingénierie pour les conduire.

Benoît Verwaerde : Au-delà de la nécessité de s’équiper en logiciels pour affronter cette échéance, il est essentiel de se doter d’une stratégie globale et cohérente. Notre ambition est d’en proposer une à nos collectivités, basée sur l’interopérabilité. La dématérialisation est une chaîne et ne doit pas se réduire à une succession d’outils informatiques qui ne communiquent pas entre eux. Les flux doivent entrer et ressortir en version...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5954 du 22/12/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X