Architecture Conservatoire de Noisy-le-Sec

L’inertie du béton, la liberté du métal

Mots clés : Béton - Produits et matériaux - Salles d'audition, de conférences, de réunion, spectacles ou à usages multiples

Dédié à la pratique de la musique et de la danse, le conservatoire de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) s’enroule autour d’une cour intérieure dans des volumes ondoyants. La plupart des façades ont été conçues en murs-rideaux, les parements de verre et d’aluminium s’appuyant sur une armature métallique, elle-même reliée à la structure béton par des planchers col-laborants. Et le confort thermique ? « Le sujet a été en grande partie réglé par la haute exigence de performance acoustique du programme : les complexes d’isolation affichent jusqu’à 300 mm d’épaisseur et offrent une atténuation supérieure à 66 dB dans les espaces sensibles tels que l’auditorium, indique l’architecte Dominique Jakob, de l’agence Jakob + MacFarlane. Le mode constructif nous a permis...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5972 du 20/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X