Régions Métropole de Lille

L’immobilier de bureaux bat des records

Mots clés : Gestion et opérations immobilières

L’année 2017 aura encore été un grand cru pour le marché de bureaux de la métropole lilloise (213 416 m2 ) qui confirme sa deuxième place derrière Lyon (262 700 m2 ), hors Paris. Avec 196 465 m2 commercialisés, hors comptes propres, le niveau des 188 727 m2 de 2016 est dépassé (+ 4 %). Les 213 416 m2 au total ne permettent cependant pas de battre le record historique de l’année d’avant (225 246 m2 ) du fait d’une légère baisse de l’activité comptes propres (à 16 951 m2 ). Le nombre total de transactions est aussi en retrait de 12,6 % (355 contre 406) mais reste plus élevé que les années précédentes (en moyenne 335 entre 2012 et 2016).

Près de 50 transactions à plus de 1 000 m2 . « Le corollaire, ce sont des transactions supérieures à 1 000 m2 , très nombreuses (48 contre 33 en moyenne les cinq dernières années). Et on dénombre

même 14 transactions au-delà de 2 500 m2 », souligne André Bartoszak, responsable des projets études et observatoires du pôle services aux entreprises de la CCI Grand Lille. Le marché du neuf confirme son dynamisme avec 81 855 m2 . « Les entreprises qui cherchent à s’agrandir sont à l’origine de 86 % des transactions », souligne André Bartoszak. La métropole dispose au-jourd’hui dans le neuf d’un stock de 50 244 m2 livrés ou livrables dans trois mois et de 38 630 m2 en construction. Une montée en puissance des loyers est observée avec 24 % des surfaces commercialisées à un prix de 180 euros par m2 , voire plus.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X