Régions Corse

L’île mise sur les jeunes architectes locaux

Mots clés : Architecte

Une quarantaine d’architectes, tous âgés de moins de 40 ans, étaient réunis, le 9 janvier, à la Maison de l’architecture de Corse, à Ajaccio, pour découvrir les résultats de la première édition de l’« Album des jeunes architectes de Corse ». Présidé par Corinne Vezzoni, architecte installée à Marseille, le jury a examiné une bonne trentaine de projets réalisés en Corse par des architectes inscrits à l’Ordre. Il a accordé cinq prix, dont deux ex æquo, et quatre mentions dans les catégories habitat, réhabilitation, patrimoine et équipement.

Sensibiliser tous les publics. La Maison de l’architecture et le conseil régional de l’Ordre des architectes de Corse sont à l’origine de ce projet bâti sur le modèle des Albums de la jeune architecture et du paysage existant au niveau national. « L’idée est de préparer l’architecture de demain en mettant en lumière le potentiel de jeunes talents. On parle souvent du patrimoine naturel et bâti de l’île. Mais qu’allons-nous garder des entrées de ville, des rues, des places construites aux XXe et XXIe siècles ? », s’interroge Michèle Barbé, présidente de la Maison de l’architecture. Notre rôle est de sensibiliser tous les publics, de faire découvrir la profession et de montrer que la Corse a besoin de qualité architecturale. » Pendant un an, la Maison de l’architecture va exposer les projets lauréats. En parallèle, elle va poursuivre son travail de sensibilisation à travers des tables rondes et des colloques. Michèle Barbé souhaite notamment poser la question du lien entre architecture de qualité et tourisme durable.

Lauréats de la catégorie « Habiter ». Deux prix ex æquo : Villa Isaky à Cargèse (Paul Franceschi) et Maison T à Porto Vecchio (Nicolas Gianni). Une mention : Casa Babbaluciu à Saint-André d’Orcino (Lena Pantalacci). Catégorie « Patrimoine ». Un prix : Radio Corse Frequenza Mora à Bastia (atel’erarchitecture).

Catégorie « Réhabilitation ». Un prix : salle des fêtes de Tolla (CGZ Architecture). Une mention : la bergerie A Maredda à Murato (Marie Tomasini). Catégorie « Equipement ». Un prix : entrée de ville à Calvi (CA’ Architectes). Deux mentions : centre médical In Core à Porto-Vecchio (Orma Architettura) et Maison de l’enfance A Ciucciarella à Bastia (Jean- Michel Rombaldi).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X