Régions Dunkerque

L’hypercentre devient totalement piétonnier

La méthode n’est pas banale : c’est par le biais d’une votation citoyenne à laquelle 25 000 personnes ont participé en décembre 2015 que la piétonisation de l’hypercentre de Dunkerque a été décidée. Quelque 60 % des votants s’étaient, en effet, prononcés pour cette option. Cette consultation, qui reste à ce jour encore inédite en France pour un projet d’urbanisme de cette envergure, répondait à une volonté de l’équipe municipale de « ne pas imposer une décision unilatéralement » mais plutôt « d’impliquer les usagers de l’hypercentre sur un sujet qui pouvait beaucoup peser sur leur vie quotidienne ».

Depuis le 23 octobre, la zone piétonne de l’hypercentre s’étend de la place Jean-Bart aux rues adjacentes de la Marine et Poincaré. Il n’est plus possible de traverser le centre-ville en voiture de bout en bout. Une révolution à Dunkerque, dont la reconstruction après-guerre faisait de la voiture la reine des déplacements, comme le prouve l’immense boulevard traversant Alexandre-III.

Fin des travaux à Noël. Les travaux, d’un montant de 1,8 M€ HT pour une surface totale de 10 000 m2 , ont débuté cet été avec la dépose des pavés du cœur de la place Jean-Bart, remplacés progressivement par d’autres plus modernes. Ils seront complètement terminés à la mi-décembre au moment de l’installation du marché de Noël. Cet élargissement de la zone piétonne répond à une volonté de redynamisation du centre d’agglomération, concurrencé par la Belgique à l’est et l’immense centre commercial Cité Europe à l’ouest. « Attractivité retrouvée », « plaisir de se balader en centre-ville », tels sont les mots qui reviennent le plus souvent dans la bouche des élus.

Cet aménagement entre dans le cadre du projet « DK’plus de mobilité » porté par la communauté urbaine de Dunkerque. Il doit permettre, à terme, une optimisation des flux dans le centre d’agglomération avec la création de cinq lignes de bus à haut niveau de service et la gratuité des transports en commun. Un projet ambitieux de 65 M€ HT.

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Dunkerque. Maîtrise d’œuvre : Ingérop Conseil et Ingénierie (BET), Empreinte (paysagiste), Arcadis, Ceryx TS. VRD : Eurovia STR, Jean Lefebvre, Ramery TP, Voirie et Pavages du Nord. Surface : 10 000 m2. Montant des travaux : 1,8 M€ HT. Livraison : décembre 2017.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X