Architecture Energie

L’hydrogène se mesure au tertiaire

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Innovations

Air Liquide s’apprête à expérimenter une pile à combustible dans son centre de recherche. Une première hors du logement.

Si la future place de l’hydrogène dans le mix énergétique français reste floue, des expériences autour de ses différentes applications s’organisent. L’année 2018 devrait entre autres voir la mise en service du projet Grhyd à Dunkerque, un démonstrateur destiné à tester la conversion d’électricité en gaz. A l’échelle du bâtiment, il faudra se tourner vers Les Loges-en-Josas, dans le département des Yvelines, pour suivre une opération intéressante. En effet, cette commune accueille le nouveau centre de recherche et développement Paris-Saclay du groupe Air Liquide.

Premier essai hors maison individuelle. Ce complexe, presque terminé, utilisera à compter d’avril 2018 une pile à combustible d’une puissance de 100 kWe. Le producteur de gaz pour l’industrie et la santé a signé à ce sujet en novembre 2017 un partenariat avec Gaz Réseau Distribution France (GRDF). L’opérateur analysera les...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5959 du 19/01/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X