Enjeux Foncier

L’équerre brûle entre les géomètres

Mots clés : Métier de la construction

Un géomètre peut en masquer un autre… Et l’autre, à en croire la Chambre syndicale nationale des géomètres topographes (CSNGT), c’est toujours le géomètre topographe.

Fin décembre, la CSNGT a annoncé avoir porté plainte contre l’Ordre des géomètres experts et l’Union nationale des géomètres experts pour « pratiques commerciales trompeuses ». Dans un communiqué, la CSNGT dénonce « les attaques répétées » dont font l’objet les géomètres topographes de la part des géomètres experts, qui cherchent « à étendre de manière illégitime le monopole très restreint de la délimitation foncière ».

La CSNGT vise surtout l’affirmation selon laquelle les géomètres experts seraient titulaires d’une délégation de service public, celui de délimitation foncière. « Ceci est une totale mystification entretenue en permanence par la diffusion d’une information mensongère au public », s’indigne-t-elle.

www.lemoniteur.fr/geometre

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X