Régions Paca

L’EPF a engagé 230 millions d’euros en 2017

L’an dernier, l’établissement public foncier (EPF) Paca a engagé 230 M€ dans 90 dossiers opérationnels. Vingt et un dossiers concernent l’habitat (54 M€) pour un gisement de 6 600 logements

dont 3 000 dans la métropole Aix-Marseille-Provence. Quatre traitent de projets en « anticipation » (26 M€) : dans l’Eco- Vallée plaine du Var à Nice (Alpes-Maritimes) ; à Venelles (Bouches-du-Rhône) ; au Muy (Var) dans un secteur situé près de la future gare TGV, le long de l’autoroute A8 ; dans la ZAC du Jas de Beaumont à Pertuis (Vaucluse).

Créations d’emplois. Il a aussi approuvé 30 nouvelles conventions pour 90 M€. Cinq intéressent le volet économique (13 M€), soit une surface globale de 171 ha (91 ha cessibles) dont l’aménagement générera plus de 800 emplois. L’EPF va notamment acheter un foncier en front de neige autour de la piscine de la station de ski des Orres (Hautes-Alpes) afin de permettre la réalisation d’un complexe aqualudique. A Lançon-Provence (Bouches-du-Rhône), il va épauler la commune dans la reconversion d’une friche le long de l’autoroute A7 (la ZAE des Sardenas). A Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône), il va racheter l’ancienne base d’hélicoptères d’Enedis. Sur ce site de 2 ha, la commune prévoit de créer un équipement public et des logements.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X