Régions Alpes-Maritimes

L’EPA Nice Eco-Vallée remodèle le paysage urbain

Mots clés : Entreprise du BTP - Travaux publics - Urbanisme - aménagement urbain

4 programmes validés à Nice d’ici à 2021 par une convention avec l’Anru, représentant 490 M€ de travaux. Source : NCA.

+ 22,8 % de mises en chantier de locaux privés sur un an en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, à fin septembre 2017.Source : Cerc.

6,6 mois Niveau du carnet de commandes des entreprises de travaux publics en Paca à fin septembre 2017.Source :Cerc.

Le 20 décembre a eu lieu le grand oral des quatre équipes retenues pour travailler sur un macrolot de 70 000 m2 SP destiné à être le cœur de quartier de la ZAC Nice Méridia (24 ha) aménagé dans le périmètre de l’opération d’intérêt national (OIN) Eco-Vallée, à l’ouest de Nice. C’est au Mipim à Cannes, au printemps prochain, que l’établissement public d’aménagement (EPA) Nice Eco-Vallée et la métropole Nice-Côte d’Azur dévoileront les images du projet de l’équipe lauréate. Celle-ci aura été choisie parmi les quatre appelées à concourir : Bouygues Immobilier-BNP avec Christian de Portzamparc, Pitch-Eiffage avec Lambert Lenack, Linkcity-Icade avec OAB Carlos Ferrater, et Nexity-Roxim-Kalelithos avec Finn Geipel. Cela mettra fin à près d’un an de coconception sous la houlette de Christian Devillers, architecte coordonnateur de Nice Méridia.

Un campus pour l’apprentissage. En attendant la désignation du lauréat, d’autres projets avancent sur la ZAC, future technopole urbaine mélangeant entreprises, logements et équipements d’enseignement supérieur. Trois chantiers correspondant à près de 30 000 m2 SP sont en cours pour une livraison en 2018 : les programmes mixtes Anis (Laisné-Roussel, Pitch), Pléiade & Odyssée (Jean Nouvel, Ametis/Ideom) et îlot Robini (Jean-Paul Gomis, Comte et Vollenweider/Icade et Cogedim). Deux autres vont démarrer, dont l’immeuble à structure bois et à énergie positive Palazzo Méridia (Architecture Studio/Nexity Ywood) de 7 900 m2 SP. En parallèle, l’EPA prépare le dépôt de permis de construire pour le campus régional de l’apprentissage (environ 23 000 m2 ) réalisé sous la maîtrise d’ouvrage de la CCI Nice-Côte d’Azur et du bailleur social Habitat 06. Conçu par ABC Architectes et Vezzoni et associés, il doit ouvrir à la rentrée 2020.

L’autre opération phare de l’OIN, le quartier d’affaires du Grand Arénas (49 ha), créé entre l’aéroport de Nice et le centre-ville, prend forme. La SCCV Fisam vient de déposer le permis de construire pour un programme mixte (35 000 m2 SP) comprenant entre autres les premiers logements de la ZAC, des résidences seniors et étudiantes. La construction fera face au parvis du futur pôle multimodal. Le premier coup de pioche de l’immeuble dessiné par l’architecte-urbaniste espagnol Josep Lluís Mateo, lui-même auteur du plan d’aménagement de la ZAC, est prévu fin 2018.

Les ZAC Méridia et Grand Arénas représentent un chiffre d’affaires immobilier de 550 M€.

Soit environ un an après le lancement, ce mois-ci, de la construction de l’immeuble de bureaux Connexio (11 500 m2 SP) porté par BNP Paribas Immobilier, qui doit être livré en septembre 2019. Situé entre la voie ferrée et la ligne de tramway est-ouest en cours de construction pour relier le port et l’aéroport de Nice, le bâtiment dessiné par l’architecte Marc Barani accueillera, dans 8 000 m2 , une partie des services de la métropole.

La construction de l’immeuble Unity (20 500 m² SP), dessiné par l’agence Scau et développé par Nacarat, doit aussi commencer sous peu, pour une livraison fin 2020. L’architecte François Leclercq est le concepteur d’un autre programme mixte (29 000 m2 SP), dont le permis de construire vient d’être déposé. La première des deux tranches de ce projet développé par Sogeprom doit être livrée fin 2021.

Décollage pour l’aéroport. Le programme mixte Airport Promenade (25 000 m2 SP) doit également être réalisé d’ici là, à proximité de l’aérogare. Conçu par Arquitectonica, il est porté par l’aéroport de Nice associé aux investisseurs belges AG Investissement-CityGate. Le permis de construire doit bientôt être déposé. « A l’horizon 2020-2021, le secteur sera terminé avec tous les modes de transport, de nouveaux aménagements urbains et cinq programmes construits. Sur les deux ZAC, cela représente un chiffre d’affaires immobilier de 550 millions d’euros », conclut Olivier Sassi, directeur général de l’EPA.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

De nouvelles infrastructures de transport

L’EPA a achevé en mars dernier la première partie des travaux préparatoires du pôle multimodal Nice Aéroport, dont la construction d’un pont-rail de 40 m de large. La seconde phase comprend la réalisation de la gare routière et le déplacement de la gare ferroviaire de Saint-Augustin afin de la mettre au contact des deux lignes de tramway qui se croiseront à cet endroit.

Le transfert, confié à SNCF Réseau, sera opérationnel fin 2020.

A cette date, sera mise en service la gare routière. Dessinée par Arep, celle-ci accueillera les bus urbains et interurbains. La métropole a délégué à SNCF Gares & Connexions la maîtrise d’ouvrage de l’opération. Ce centre névralgique sera une porte d’entrée vers l’aéroport : par le tramway pour le terminal 2, à pied pour le terminal 1. En 2017, l’EPA a voté un budget d’investissement sur opérations de 28,8 M€. En 2018, le montant devrait s’élever à 34 M€.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X