Actualité

L’entreprise Sogea (groupe SGE) a enclenché une procédure d’arbitrage à Zurich, pour tenter de récupérer du matériel routier d’une valeur de 85 millions de francs, bloqué en Ethiopie depuis son entrée en guerre avec l’Erythrée.

Sogea accuse l’Ethiopie d’avoir saisi illégalement les machines utilisées sur le chantier Mille-Assab, après la résiliation du contrat en juin 1998, son attribution étant le fruit d’irrégularités, selon l’Ethiopie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X