Régions Besançon

L’économie mixte bâtit le pôle de la gare Viotte

Mots clés : Architecture - Economie mixte - Gares, aéroports - Monde du Travail - Situation économique - Stationnement

2 130 agences d’architecture dans le Grand Est en 2014, représentant 4 150 emplois. Insee – étude 2017.

9,6 M€ Investissements prévus par la Ville de Colmar en 2018 en voirie-éclairage-stationnement.

+ 11 % Hausse de production de granulats en Bourgogne sur les neuf premiers mois de 2017, en rythme annuel.

En janvier, les grues du démolisseur Melchiorre auront rasé la vaste halle Sernam, à côté de la gare de Besançon-Viotte. Les entreprises de construction qui seront retenues dans un mois auront alors place libre pour commencer, dès février, le premier immeuble du pôle tertiaire de 24 000 m2 prévu au débouché de la gare de centre-ville de Besançon (Doubs). Reconstruits dans l’esprit d’une halle ferroviaire, selon l’approche de l’architecte Brigitte Métra, trois bâtiments contigus accueilleront, fin 2019, 850 agents des services de l’Etat sur 17 150 m2 . Un an plus tard, ils seront rejoints par 250 employés du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté qui occuperont 6 000 m2 dans l’une des deux tours érigées face à l’entrée du quartier. Grâce à leur hauteur de cinq et huit étages, celles-ci constitueront « un repère et le symbole de la transformation du quartier », décrit Brigitte Métra.

Parking mutualisé. Le programme est...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5954 du 22/12/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X