Enjeux Chine

L’eau à la bouche

Après les Trois-Gorges, la « Bouche-des-deux-rivières ».

Depuis octobre 2014, un immense barrage est en construction dans la province du Sichuan, dans le sud de la Chine.

Atteignant la hauteur de 295 m pour une longueur de 650 m, le barrage de Lianghekou – mot qui signifie « la bouche des deux rivières » en mandarin – se situe à la confluence de deux grands fleuves. L’objectif de ce projet pharaonique, réalisé à 3 000 m d’altitude dans un contexte montagneux accidenté ? Produire, dès décembre 2023, une puissance électrique de 3 000 MW. Revers de la médaille : près de 5 000 personnes seront déplacées pour la mise en eau de la retenue du barrage, d’une capacité de 10,7 milliards de m3 .

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X